Jerome Bertrand

Fine Arts & Photography

Month: July, 2016

Le Cinéaste

LeCineasteWebMontage

Le Cinéaste, (2009). est une oeuvre intéractive qui consiste en une plateforme murale sur lequel un dispositif de stéréographie digital permet au publique d’admirer une vingtaine de photo en 3 dimensions. Sorte de photo roman, les scène représente une poupée Barbie qui fait la rencontre d’un robot et ces deux personnages évoluent dans un décors religieux-futuristique. Ce tableaux numérique viens d’être acquis par un acheteur anonyme qui, à mon plus grand bonheur, l’a exposé dans son salon.

10 ans de L’Usine 106-U

Affiches106U

Cette année la Galerie L’Usine 106-U fête son 10ième anniversaire! Situé au 160 rue Roy Est. à Montréal, la galerie accueil depuis toutes ces années des centaines d’artistes underground des quatre coins du globe. J’ai décidé de vous présenté ici une collection d’affiches réalisé par Eric Braun (fondateur de l’Usine) des expositions auquel j’ai participé. En effet depuis 2007 j’y présente mon travail en ayant comme discipline de ne jamais montré les mêmes oeuvres d’une exposition à l’autre. En 2015 j’ai également eu la chance de partager ma série Sacre Coeur dans le magazine #6 que la galerie publie de façon trimestrielle. Alors voilà, longue vie à L’Usine!

The 106-U gallery is celebrating it’s 10th anniversary this year! Located in the heart of Montreal’ plateau, 160 Roy st. The gallery has featured hundreds of artists from all around the globe with a special interest for the underground scene. Here is a collection of posters that Eric Braun ( the founder) has done of exhibitions in which I have presented my works since 2007. In 2015, I was lucky enough to also be part of the 106-U magazine which is published by the gallery. Long Live L’Usine 106-U !

 

MerveillesDeSable2016

SculptureDeSable

Cette année j’ai décidé de faire une sculpture d’un diable/dragon pour l’évènement MerveillesDeSable qui c’est déroulé au Lac Beauchamp à Gatineau du 1er au 3 juillet 2016. Cette activité m’a permis de rencontrer pleins d’artistes tous aussi talentueux(euses) et de travailler cette matière fragile qu’est le sable. Tout compte fait je suis content du résultat et cela m’a donné envie de poursuivre ma démarche vers d’autre festivals du genre ou peut être même revenir l’année prochaine si le temps me le permet.